Inter Invest Capital FIP OUTRE-MER INTER INVEST N°3

%
Réduction d'impôts
.686%
Frais de gestion
ans
+1 à 2 ans
Durée
%
Frais d'entrée


Date limite de souscription le 31 Décembre 2020

Caractéristiques du FIP OUTRE-MER INTER INVEST N°3

Code ISINFR0013506961
Société de gestionInter Invest Capital
Valeur de la part1,00 € hors frais d'entrée
Souscription minimale1000 parts soit 1000,00 € hors frais d'entrée
Date limite de souscription31 Décembre 2020
Durée de blocage7 ans Prorogeable 2 fois 1 an
DépositaireRBC Investor Services Bank France SA
Valeur liquidativeSemestrielle
Droits de garde0% si les titres restent en nominatif pur chez RBC Investor Services Bank France (banque dépositaire)
Frais récurrents de gestion et de fonctionnement2,686%
RégionsOutre-mer

FIP OUTRE-MER INTER INVEST N°3

Les points clés

FIP Outre-mer Inter Invest n°3 : bénéficiez d’un dispositif fiscal avantageux tout en soutenant la croissance des PME ultramarines en contrepartie d’une durée de blocage de votre argent jusqu’au 31/12/2027 minimum pouvant aller jusqu’au 31/12/2029 maximum sur décision de la société de gestion.

30% de réduction d’IR des montants investis par le Fonds (90%) en contrepartie d’un blocage de votre argent jusqu’au 31/12/2029 au plus tard.

Conformément au décret n°2020-1014 du 7 août 2020 fixant la date d’entrée en vigueur de certaines dispositions relatives à la réduction d’impôt pour souscription en numéraire au capital des PME, le taux de réduction est passé de 38% à 30%. En outre, la réduction d’impôt est désormais calculée sur le montant investi par le FIP en investissements éligibles et non plus sur le montant de votre souscription. Ainsi, afin de maximiser votre réduction d’impôt, le Fonds s’engage à investir au moins 90% de votre souscription pour vous permettre de bénéficier d’une réduction d’impôt effective de 27% (90% de 30%) de votre souscription (hors droits d’entrée).

• 6 480€ de réduction d’impôt maximum pour les personnes mariées ou liées par un PACS et soumises à imposition commune, pour un investissement de 24 000€ (hors droits d’entrée)

• 3 240€ de réduction d’impôt maximum pour les célibataires, veufs ou divorcés, pour un investissement de 12 000€ (hors droits d’entrée)

En souscrivant au FIP Outre-mer Inter Invest n°3, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 27% du montant de votre souscription (hors droits d’entrée), et ce dans la limite des plafonds indiqués ci-dessus (i.e. 12 000€ ou 24 000€, hors droits d’entrée), en contrepartie d’une durée de blocage de votre argent jusqu’au 31/12/2027 minimum pouvant aller jusqu’au 31/12/2029 maximum sur décision de la société de gestion.


L’Outre-mer : un tissu économique dynamique, source d’investissement

Avec plus de 5 600 PME(1), sur un territoire offrant une réelle diversité économique, le FIP Outre-mer Inter Invest n°3 ouvre l’accès à de vastes opportunités d’investissement dans ces territoires qui constituent un réel écosystème pour les investisseurs de métropole souhaitant participer à cette énergie entrepreneuriale : hôtels, BTP, distribution, énergie verte... Le FIP Outremer Inter Invest n°3 pourrait ne pas investir dans un ou plusieurs des secteurs qui ne constituent pas des contraintes sectorielles pour le Fonds. En outre, plusieurs de ces secteurs pourraient être significativement impactés par les conséquences de la crise sanitaire liée à la COVID 19.

Le FIP Outre-mer Inter Invest n°3 réalisera ses investissements dans des PME exerçant leurs activités exclusivement dans des établissements situés dans les départements d’Outre-mer (Guadeloupe, La Réunion, Mayotte, Guyane, Martinique), à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin, à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Nouvelle Calédonie, en Polynésie française, et dans les îles Wallis et Futuna (« Outre-mer »).


L’expertise du Groupe Inter Invest : une parfaite connaissance du marché ultra-marin depuis 1991

Grâce à une expérience de près de 30 ans dans le financement des entreprises d’Outre-mer et une compréhension de leurs spécificités, le Groupe Inter Invest est devenu le partenaire de plus de 20 500 entrepreneurs ultra-marins. Parce qu’une attention particulière a toujours été portée à la sélection de ces PME, c’est avec confiance qu’aujourd’hui Inter Invest Capital les accompagne pour bâtir leur croissance de demain.


L’Outre-mer

Des richesses naturelles, humaines, ainsi qu’un formidable potentiel économique dans lequel investir.



Le Groupe Inter Invest

Un partenaire historique des PME ultra-marines

Avec plus de 2,7 milliards d’euros d’actifs financés sous gestion(4) et 9 agences implantées localement, le Groupe Inter Invest possède une expertise incomparable du tissu économique ultra-marin lui permettant d’identifier, depuis 1991, des projets d’investissement performants. Le Groupe Inter Invest s’est ainsi imposé comme un partenaire historique de référence des PME d’Outre-mer.


Capital développement

La création de valeur pour ambition

Animé par la ferme volonté de faire croitre les entreprises de notre portefeuille et les conduire au succès, Inter Invest Capital s’affirme comme un partenaire indéfectible des entrepreneurs auprès desquels elle s’engage. Nous avons la volonté de les conduire au succès et d’en faire bénéficier nos investisseurs. Fiscales ou non, nous proposons un panorama de solutions d’investissement innovantes :


La stratégie d’investissement

Les gérants d’Inter Invest Capital s’appuient sur leur expérience en « capital développement », leurs convictions et accessoirement sur l’expérience du Groupe Inter Invest dans l’Outre-mer.

Nous nous distinguons par une culture forte et authentique de l’entrepreneuriat, une politique d’investissement rigoureuse, transparente, et une implication réelle dans un portefeuille concentré de sociétés. Le FIP Outre-mer Inter Invest n°3 a ainsi pour vocation de financer une sélection de PME établies au « business model» déjà éprouvé, dans le but de soutenir des projets créateurs de valeurs pour le dirigeant et l’investisseur.


Une stratégie engagée

L’actif du FIP sera investi au minimum à 90% en entreprises d’Outre-mer, le solde sera placé sur OPC monétaires ou FIA monétaires. Pour être éligibles au FIP, ces PME doivent exercer leurs activités depuis moins de 7 ans d’existence après leur 1ère vente commerciale (i.e. date à laquelle leur chiffre d’affaires a excédé 250 000 euros HT). Sont également éligibles les PME dont le besoin de financement est supérieur à 50% de la moyenne de leur chiffre d’affaires des 5 dernières années en vue de lancer un nouveau produit ou de pénétrer un nouveau marché géographique.


Une approche potentiellement multi-sectorielle

Le FIP Outre-mer Inter Invest n°3 pourra investir aussi bien dans des PME industrielles que de services, créatrices d’emploi en Outre-mer. Afin de bénéficier de la richesse de cet espace économique, l’équipe de gestion se laisse l’opportunité d’intervenir sur l’ensemble des secteurs de la zone qu’elle considèrera comme porteurs suivant l’analyse des dossiers qu’elle réalisera.

Les secteurs indiqués ci-dessous ne constituant pas des contraintes sectorielles pour le FIP Outre-mer Inter Invest n°3, le FIP Outre-mer Inter Invest n°3 pourrait ne pas investir dans un ou plusieurs des secteurs mentionnés ci-dessous.



Une implantation dans 9 DOM-COM pour répondre aux nouvelles contraintes réglementaires

Par ailleurs, la loi Pacte impose désormais de respecter un ratio maximum de 25% par DOM ou COM dans la structure de l’actif des FIP. Le Groupe Inter Invest est, en ce sens, particulièrement légitime et en mesure de répondre à cette nouvelle contrainte réglementaire puisque la diversification des zones est au cœur de sa stratégie depuis des années grâce à sa présence historique dans l’ensemble des Outre-mer (9 agences) et une parfaite connaissance du tissu entrepreneurial local. Adapter les investissements du FIP en fonction de la taille, des besoins et des opportunités de chaque marché : telle est l’approche mise en place par l’équipe de gestion.





Durée de blocage des fonds

Le FIP Outre-mer Inter Invest n°3 a pour objectif d’être liquidé au 31 décembre 2027. Toutefois, cette liquidité au terme de la durée de vie initiale du Fonds n’est pas garantie et la société de gestion peut décider de proroger la durée de vie du Fonds de 2 fois un an soit jusqu’au 31 décembre 2029.

À la date de publication de cette plaquette, et sous réserve des évolutions fiscales qui pourraient intervenir ultérieurement à la date d’agrément de l’AMF, les réductions d’impôt sur le revenu sont soumises au respect par l’investisseur personne physique d’un certain nombre de conditions et notamment d’un engagement de conservation de ses parts jusqu’au 31 décembre de la 5ème année suivant celle de la souscription (« Délai de Conservation »).

Il est rappelé que la période de blocage des rachats de parts par le Fonds peut aller jusqu’au 31 décembre 2029 sur décision de la société de gestion, l’investisseur pouvant toutefois céder ses parts à un tiers sous réserve de trouver un acquéreur (toutefois, il y aura une remise en cause fiscale de la réduction d’impôt sur le revenu si cela intervient pendant le Délai de Conservation). À partir de l’expiration d’un délai de 5 ans suivant la clôture de la période de souscription des parts de catégorie A du Fonds, la société de gestion pourra procéder à des distributions, en fonction des disponibilités du FIP.

L’attention des investisseurs potentiels est attirée sur le fait que ces dispositifs fiscaux sont susceptibles d’évoluer postérieurement à la date d’agrément du Fonds.


Risques généraux liés aux FIP

Les investisseurs sont invités à prendre en considération les risques liés à l’investissement dans le Fonds. Les facteurs de risques sont exposés ci-après.


Risques inhérents à tout investissement en capital

Le Fonds a vocation à financer des entreprises en fonds propres (actions) et quasi fonds propres. L’investisseur doit être conscient qu’un investissement dans le Fonds comporte un risque de perte en capital en cas de dégradation de la valeur des actifs dans lesquels le Fonds est investi.

Risques obligations convertibles

Le Fonds devrait investir une part de son actif au travers notamment d’obligations convertibles qui en cas de conversion donnent accès au capital des entreprises. La valeur de ces obligations dépend de plusieurs facteurs tels que le niveau des taux d’intérêt et surtout l’évolution de la valeur des actions auxquelles elles donnent droit en cas de conversion. Bien évidemment, le paiement des intérêts et les autres rémunérations associées sont liées à la bonne santé financière de l’entreprise. Par voie de conséquence, l’investissement en obligation convertible n’est pas une garantie contre un risque de défaut éventuel de l’entreprise et présente un risque de perte en capital.

Risque de crédit

Le Fonds pourra souscrire à des obligations. Les entreprises émettrices pourraient ne pas être en mesure de rembourser ces obligations, ce qui induirait une baisse de la valeur liquidative du Fonds

Risque de taux

La part du Fonds investie dans les instruments de taux et d’obligations sera soumise à un risque de taux. La variation des taux, ainsi que la dégradation ou la défaillance d’un émetteur, peut avoir un impact négatif sur la valeur liquidative des parts du Fonds

Risques d’illiquidité des actifs du Fonds

Le Fonds sera investi dans des titres non cotés sur un marché d’instruments financiers, peu ou pas liquides. Par suite, il ne peut être exclu que le Fonds éprouve des difficultés à céder de telles participations au niveau de prix souhaité afin de respecter les délais de liquidation du portefeuille ce qui pourrait avoir un impact négatif sur la valeur liquidative des parts du Fonds.

Risques liés à l’estimation de la valeur des sociétés du portefeuille

Les sociétés du portefeuille font l’objet d’évaluations selon la règle de la juste valeur. Compte tenu des évolutions possibles des conditions de marché au jour de la cession du portefeuille, il ne peut être exclu que les sociétés du portefeuille soient cédées à un prix inférieur à celui auquel leurs titres auront été évalués.

Risques liés au niveau de frais

Le Fonds est exposé à un niveau de frais élevé. La rentabilité de l’investissement envisagé suppose une performance élevée des actifs sous-jacents.

Risques liés à la période de blocage

Le rachat des parts par le Fonds est bloqué pendant la durée de vie du Fonds, sauf cas de rachats anticipés. Par conséquent, les porteurs de parts ne pourront pas être en mesure de liquider leur investissement avant la fin de la durée de vie du Fonds.


Vos questions, nos réponses

Quels sont exactement les territoires Outre-mer?

La France d’Outre-Mer comprend les territoires de la République française éloignés de la France métropolitaine située sur le continent européen. L’Outre-mer est composée des départements d’Outre-mer (Guadeloupe, La Réunion, Mayotte, Guyane, Martinique), de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie française, et les îles Wallis et Futuna.


Comment bénéficier de la réduction d’impôt sur le revenu?

Le FIP est ouvert aux souscriptions jusqu’au 1er septembre 2021 au plus tard. L’engagement pris par la société de gestion d’investir au moins 90% de son actif en investissements éligibles vous permet de bénéficier d’une réduction de 27% du montant souscrit sur l’impôt sur le revenu dû au titre de vos revenus perçus en 2020 pour une souscription en 2020 ou au titre de vos revenus perçus en 2021 pour une souscription en 2021. Pour bénéficier de cette réduction d’impôt sur le revenu de 27%, vous acceptez une période de blocage de votre argent jusqu’au 31 décembre 2027 voire, en cas de prorogation décidée par Inter Invest Capital, jusqu’au 31 décembre 2029. Pour rappel, le montant total des avantages fiscaux au titre de l’impôt sur le revenu est plafonné à 10 000€ par an et par foyer fiscal.


Les plus-values réalisées sont-elles soumises à l’impôt sur le revenu?

Lors de la liquidation du FIP, les sommes qui vous seront éventuellement distribuées par le Fonds seront susceptibles d’être exonérées d’impôt sur le revenu (hors prélèvements sociaux – dont le taux est de 17,2% à la date d’agrément du Fonds - et sous réserve du respect de conditions détaillées dans une note fiscale non validée par l’AMF).


Cet investissement est-il réellement risqué?

Via un Fonds d’Investissement de Proximité, vous investissez indirectement dans des actions ou des obligations convertibles de PME en phase de croissance. Ces investissements, dits de Capital Développement, présentent un risque de perte intégrale de votre investissement initial en cas de contre-performance d’une entreprise en portefeuille. C’est pour cette raison que la sélection des PME d’une part, et une allocation étudiée - des actifs (actions et obligations), des secteurs ainsi que des zones - d’autre part est essentielle. Elle permet, sans supprimer les risques attachés à l’investissement dans un FIP, de mieux les gérer. Les autres risques sont détaillés dans le règlement du Fonds.


Comment souscrire?

Depuis toujours, nous avons à cœur de vous faciliter l’accès à nos produits. En tant qu’investisseur, vous bénéficiez d’un accès internet sécurisé et personnel où vous retrouverez, tout au long de votre investissement, l’ensemble des informations nécessaires : depuis la documentation réglementaire attachée au FIP Outre-mer Inter Invest n°3 (règlement, note fiscale, DICI, reporting…) jusqu’à vos attestations fiscales et d’inscription en compte. Avec l’aide de votre Conseiller en Gestion de Patrimoine, vous avez également la possibilité de souscrire en ligne au FIP en procédant à la signature électronique de votre souscription et de votre mandat de prélèvement SEPA.


Pourquoi investir dans le FIP Outremer Inter Invest n°3?

Nos équipes ont fait de la connaissance des PME ultra-marines leur cœur de métier. Au plus près des entrepreneurs depuis plus de 25 ans, elles ont tissé des liens forts, grâce à la présence de ses 9 agences locales développant ainsi de véritables liens de proximité.



Avertissement AMF

La réduction d'impôts est proposée en contrepartie d'une durée minimum de détention et d'un risque de perte en capital. L'AMF attire votre attention sur le fait que votre argent est bloqué pendant une durée de 5 ans minimum jusqu'à 10 ans maximum en fonction des FCPI, FIP, FIP Corse, SOFICA. Vous devez de prendre connaissance des conditions générales, des notices d'informations mais aussi des recommandations et conseils présents sur le site. La rentabilité n'est pas garantie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Chaque investisseur doit tenir compte de sa situation personnelle et ne pas avoir la fiscalité pour unique motivation.



Ils nous font confiance

Contact

25 Avenue Pierre 1er de Serbie - 75116 Paris, France - contact@patrimonial.fr . 01 44 20 44 20

Contactez-nous

0

DEMANDE DE FRAIS REDUITS

Vos informations

Sélectionnez les fonds

FIP CORSE - 30% IR

FIP OUTRE-MER - 30% IR

FIP IR - jusqu'à 25% IR

FCPI IR - jusqu'à 25% IR

    





Nous avons bien reçu votre demande de frais réduits
Pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01 44 20 44 20 ou par mail à l’adresse contact@patrimonial.fr